Forum


Anti-Cheat de My.Com Sujet suivant >
Index du Forum -> visiteur -> Forum Warfac
AuteurMessage
France.gif PEPE-TAPE-DUR
Membre warface wild soldier

Messages : 3
Inscrit(e) le: 22/03/2017
Posté le 24/03/2017  
Anti-Cheat de My.Com

Tout ce qu'il faut savoir sur le système Anti-Cheat de My.Com

 

22 Mar 2017 06:03 UTC

Chers joueurs !

Nous souhaiterions éclaircir la situation à propos des politiques de My.com concernant les infractions au règlement et plus particulièrement, les tricheurs. Selon certaines rumeurs et autres théories qui, rappelons-le, sont totalement fausses, il paraît que nous excusons (voire cautionnons) la tricherie, et que signaler les cheaters ne sert à rien.

Nous vous garantissons que ce n'est absolument pas le cas. Avant toute chose, sachez qu'en matière de tricherie, My.com pratique et a toujours pratiqué une politique de tolérance zéro. Cette mise à jour sera donc consacrée à notre système Anti-Cheat et à l'équipe qui met tout en œuvre pour créer un environnement agréable, équitable et compétitif.

Quel que soit le jeu, l'activité des cheaters est généralement proportionnelle au nombre de joueurs. Ainsi, à mesure que la communauté évolue et se développe, elle attire un public plus large et suscite l’intérêt des gamers qui veulent caracoler en tête des classements. Malheureusement, certains d'entre eux n'hésitent pas à utiliser des moyens frauduleux pour arriver à leurs fins. Nous profitons de cette occasion pour remercier nos joueurs les plus fidèles ! Nous sommes très fiers du chemin que nous avons parcouru tous ensemble !

Pour commencer, clarifions deux ou trois petites choses.

On croit à tort que les malwares sont programmés par des lycéens désœuvrés qui veulent simplement tuer le temps.  Bien au contraire, la création et la distribution de ces logiciels "malveillants" (qui permettent de tricher) sont une industrie en bonne et due forme, tout aussi prolifique que n'importe quel autre secteur de l'industrie vidéoludique.

À sa sortie, Warface était fourni avec des outils Anti-Cheat génériques et universels : le système de protection multiniveaux de StarForce et les logiciels de sécurité incorporés de Crytek. Au début de l'année 2015, le problème de tricherie avait pris une telle ampleur qu'une nouvelle approche s'imposait... mais dans ce domaine, la chasse aux développeurs de malwares n'est pas sans rappeler une "course aux armements".

En effet, la mise en œuvre d'une méthode anti-triche globale est tout simplement impossible ! Il existe une nuée de logiciels malveillants dont la détection et la suppression nécessitent des méthodes "sur mesure". Les premiers mois de 2015 ont vu la création d'un nouveau service chargé d'actualiser à la volée les systèmes de sécurité spécialement conçus pour ce projet. Cette équipe d'experts, baptisée MRAC (Mail.Ru Anti-Cheat), a accès à des outils et à des données cruciales qui leur permettent de déployer des mises à jour fréquentes pour neutraliser sur-le-champ les nouveaux hacks et cheats. Petite remarque amusante : MRAC est l'homophone du mot russe qui signifie "obscurité" (clin d'œil portant sur les opérations réalisées dans l'ombre).

Maintenant que tout est clair, jetons un coup d'œil aux techniques que nous employons.

Notre système Anti-Cheat automatisé constitue notre première et principale méthode pour lutter contre les tricheurs. Cette approche fondamentale s'appuie sur une base de données de malwares (très régulièrement mise à jour) pour identifier les menaces et les éliminer de manière automatisée. Afin de développer et d'optimiser le processus ainsi que les algorithmes de recherches, MRAC réunit toutes les informations pertinentes au sein d'une "bibliothèque" que le système peut consulter pour détecter les cheats et geler les comptes des tricheurs quelques petites secondes après l'activation d'un hack. L'objectif idéal serait de créer une "immunité" contre un type particulier de malwares. Dès qu'un nouveau hack est disponible, les statistiques montrent systématiquement une très forte augmentation des gels de comptes, puis une baisse progressive avant un retour à la normale. Cette tendance indique que l'efficacité du système est telle qu'après le lancement dudit cheat, celui-ci est devenu, pour ainsi dire, obsolète. Les tricheurs ont donc tout simplement arrêté de l'utiliser.

En outre, le système effectue constamment des vérifications en se basant sur diverses infos et stats pour repérer toute modification radicale ou inhabituelle. Par exemple, imaginons qu'il faille une minute pour atteindre telle ou telle zone. Si un joueur parvient à couvrir cette distance en 30 secondes, il a très probablement utilisé un hack de vitesse. Ce type de fluctuation ou d'anomalie est alors examiné à la loupe, et les gels de comptes sont rapidement activés dès confirmation de l'infraction.

Il est également important d'évoquer une méthode très efficace : votre aide ! Vous, les joueurs de notre communauté, et nous, les développeurs, formons une équipe et devons œuvrer de concert ! Nous lisons attentivement chaque rapport que vous nous communiquez via l'interface du jeu et les tickets d'assistance du site Internet. Bien que ce processus soit plus long que les gels automatiques réalisés par le système Anti-Cheat, nous effectuons toutes les démarches nécessaires pour mener une enquête approfondie. Nous pouvons ainsi non seulement identifier un tricheur, mais également étoffer notre base de données et les systèmes automatisés. Si le joueur concerné est effectivement un cheater, sa durée de vie "statistique" est limitée à une ou deux parties pendant lesquelles il pourra se déplacer en toute liberté, mais en pareil cas l'issue est inévitable : il écopera d'un bannissement. En outre, il ne s'agit pas d'une démarche à l'encontre d'un seul et unique joueur : son expulsion et l'actualisation de la base de données nous permettent d'éliminer des centaines d'autres tricheurs qui auraient tenté d'utiliser le même cheat.

Lors de sa création en 2015, MRAC gelait jusqu'à 100 000 comptes par semaine. Actuellement, 12 000 comptes sont gelés par semaine. La même baisse est également prévue sur les serveurs européens et nord-américains de Warface.

Pour conclure, nous souhaiterions aborder vos questions concernant le manque de mises à jour au sujet des démarches effectuées dans ce domaine, les soi-disant "fausses" statistiques et notre "silence". Comme vous l'avez compris, nous devons conjuguer nos efforts pour remporter cette guerre d'influence contre les tricheurs. Plus les joueurs sont tentés d'utiliser des cheats, plus la réponse que nous devons adopter doit être rapide et subtile pour éradiquer ce fléau et profiter au maximum du jeu qui nous passionne. Plus nous publions de mises à jour et de statistiques, plus nous fournissons aux distributeurs de malwares les armes et le temps nécessaires pour déjouer provisoirement les systèmes de détection.

Ces développeurs et distributeurs de logiciels malveillants se moquent éperdument que le gel du compte d'un cheater soit inévitable ! Leur succès dépend de l'impatience des joueurs qui veulent être les "meilleurs" coûte que coûte, et ce, en mettant en œuvre des moyens frauduleux plutôt que de jouer à la loyale ! Il faut que le message soit fort et sans équivoque ! Ensemble, grâce à vos rapports, nous pouvons mettre un terme à ces pratiques malhonnêtes et profiter d'un environnement compétitif sans tricheur.

Alors, que choisirez-vous ? Une prétendue réussite (sans lendemain) ou un gameplay captivant ?



Revenir en haut | Permalien

Login

Pseudo :
Pass :
 Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

  Membres
 · Admins : 5
 · Membres : 1491 [Liste]
 · Dernier : SamuelTT
  Qui est en ligne ?
 · Visiteurs : 3
 · Membre : 0
 · Admin : 0

Matchs

Derniers Matchs :
 
Il n'y a pas encore de match

Tribune libre

Loading
Chargement en cours...